Acces nonvoyant, recommandé pour les personnes utilisant une synthèse vocale
Accueil

Accueil > Présentation de l'ENG > Espace communication > Rentrée d'une nouvelle promotion de greffiers stagiaires

08 septembre 2017

Rentrée d'une nouvelle promotion de greffiers stagiaires

Promotion B2017 C02

Lauréats, pour la plupart, des concours de recrutement externe et interne dans le corps des greffiers des services judiciaires au titre de l'année 2017 (session des 14 et 15 mars 2017), 224 greffiers stagiaires ont débuté leur parcours de formation initiale à l'ENG le 4 septembre.

Réunis dès le début d'après-midi dans l'amphithéâtre Simone VEIL, les stagiaires de cette nouvelle promotion (B2017 C02) ont été accueillis par les membres de l'équipe de direction.

Après leur avoir adressé ses vœux de bienvenue, le directeur de l'Ecole, Gérard SENTIS - assisté par Catherine MILLIEN-WALLON, directrice adjointe, et Frédérique GUEDES, secrétaire générale - est revenu sur l'activité de l'ENG des derniers mois.

Avec cette nouvelle promotion B2017 C02, depuis le mois de septembre 2016, près de 1300 nouveaux greffiers stagiaires ont débuté un parcours de formation initiale.

Il s'agit en outre de la première promotion de greffiers stagiaires à mettre en œuvre le nouvel arrêté du 9 août 2017 relatif à la formation statutaire des greffiers des services judiciaires qui allonge, notamment, la période de scolarité à l'ENG d'une semaine.

 

Rentrée d'une nouvelle promotion de greffiers stagiaires © ENG

 

Après le suivi d'une période dite de "découverte" constituée d'une scolarité une semaine à l'Ecole (4-8 septembre) et d'un stage d'une semaine en juridiction (11-15 septembre), ces stagiaires entameront, à compter du 18 septembre prochain, une période de scolarité de 10 semaines consécutives.

Ils seront titularisés le 4 mars 2019 au terme d'un parcours de formation de 18 mois.

 

Rentrée d'une nouvelle promotion de greffiers stagiaires © ENG

 

Les stagiaires de la promotion en quelques chiffres:

  • 84 % sont des femmes,
  • 71 % ont moins de 30 ans,
  • 50 % peuvent justifier d'un master II,
  • 26 % sont d'anciens vacataires, contractuels ou assistants de justice.

pied de page