Acces nonvoyant, recommandé pour les personnes utilisant une synthèse vocale
Accueil

Accueil > La dimension internationale > Expertises à l'étranger > L'Ecole nationale des greffes à l'honneur au Togo

28 mai 2009

L'Ecole nationale des greffes à l'honneur au Togo

Site de la Présidence du TOGO : "42 greffiers de l'Ecole Nationale d'Administration (ENA) de Lomé dont 10 déjà en fonction, se forment sur la pratique professionnelle des greffes dans les différentes procédures pénales et civiles. Cette session ouverte ce 24 février 2009, vise à constituer les premiers groupes de formateurs togolais aptes à assumer avec efficacité la formation des futures promotions de greffiers. Animée par M. Gilles RICHARD, instructeur à l'Ecole Nationale des Greffes de Dijon en France, cette formation est destinée à renforcer les compétences des élèves greffiers.

La troisième session de formation des élèves greffiers effectuant leur scolarité à l'Ecole Nationale d'Administration de Lomé, permet aux futurs greffiers « de se familiariser, au travers d'ateliers concrets et réactifs, aux exigences et à la rigueur d'une profession qu'ils ne connaissent encore qu'au travers du prisme de l'Ecole », déclare Mme Michelle GAYIBOR, représentante du Ministre de la justice à l'ouverture de l'atelier de formation.

Mme Michelle GAYIBOR a évoqué également la raison qui a amené son département à solliciter l'expertise de l'Ecole nationale des greffes de Dijon dans la formation de ces élèves greffiers togolais : « en raison de leurs compétences et de leurs expériences personnelles, ces greffiers pourraient à leur tour devenir les formateurs des futures promotions et plus encore les forces vives indispensables au fonctionnement du centre de formation qui demain prendra le relais de l'ENA ».

En fonction des résultats obtenus au cours de cette session, promet pour sa part, le Représentant de l'Ambassadeur de France, M. Gérard BLONDEL, « nous pourrons envisager de compléter le bagage pédagogique des greffiers qui auront montré les meilleures capacités en leur proposant dans les mois qui viennent, une formation spécifique à l'Ecole nationale des greffes de Dijon ».

Avant de rappeler l'action de son pays dans le processus de modernisation de la justice togolaise, M. Gérard BLONDEL a évoqué les réalisations déjà faites à travers les interventions de M. Gilles RICHARD qui ont permis tour à tour :

  • d'accompagner la scolarité des élèves greffiers en fin de cycle à l'ENA
  • d'aider à constituer un premier groupe de formateurs togolais qui seront les meilleurs garants d'une formation délibérément professionnelle et directement opératoire
  • d'apporter un soutien déterminant à l'élaboration d'un projet de référentiel qui servira de base à la formation initiale des greffiers bientôt confiés au futur centre de formation des professions de justice

Le centre de formation des professions judiciaires verra le jour dans les prochains mois et assurera la formation initiale des acteurs majeurs du système judiciaire. L'effectivité de ce centre constituera l'une des contributions majeures de la France au programme de modernisation de la Justice togolaise.

La session de formation qui s'achève le 6 mars 2009, s'ajoute à la trentaine de formation déjà réalisées par la France depuis septembre 2007."

pied de page