Acces nonvoyant, recommandé pour les personnes utilisant une synthèse vocale
Accueil

Accueil > Présentation de l'ENG > Espace communication > Prestation de serment de 320 greffiers stagiaires

27 février 2020

Prestation de serment de 320 greffiers stagiaires

Promotion François MOLINS

Le 21 février, la grande salle de l'auditorium de Dijon s'est transformée, pendant quelques heures, en salle d'audience pour recevoir le serment de 320 greffiers stagiaires devant plus de 600 de leurs proches invités à assister à cet événement.

Cette audience de prestation de serment s'est déroulée en présence d'un parrain prestigieux : François MOLINS, procureur général près la Cour de cassation.

Prestation de serment de 320 greffiers stagiaires

Cet événement solennel a notamment réuni Peimane GHALEH-MARZBAN, directeur des services judiciaires, Lucette BROUTECHOUX, première présidente de la cour d’appel de Dijon, Thierry POCQUET-DU-HAUT-JUSSÉ, procureur général près la cour d’appel de Dijon, Thierry CAILLOZ, général de division,commandant de la région gendarmerie de Bourgogne Franche-Comté, et Pascal HURTAULT, général de brigade, directeur de l’école de gendarmerie de Dijon.

Était également présent le magistrat colonel, chef de la division des affaires pénales militaires, Thomas BRIDE, venu à la rencontre de greffiers militaires intégrés à la promotion essentiellement composée de stagiaires issus des concours externe et interne organisés au titre de l’année 2019.

 Quelques minutes avant que ne débute l'audience le directeur des services judiciaires, Peimane GHALEH-MARZBAN, s'est adressé aux greffiers stagiaires et à leurs proches. Reprenant un article de presse paru il y a quelques semaines qui titrait « Les greffiers, ces virtuoses de la procédure », il a salué leurs compétences tout en rappelant le contexte de fort recrutement au sein des greffes judiciaires qui marque l'effort, sans précédent, de l’État pour renforcer l'institution judiciaire.

Au cours de son allocution introductive, le directeur de l’École nationale des greffes, Gérard SENTIS, a tenu également à rappeler l'importance du recrutement décidé par le ministère de la Justice qui a entraîné une activité de l’École toujours plus soutenue, activité soutenue qui ne faiblira d'ailleurs pas en 2020.

Manifestement ému d'avoir été choisi en qualité de parrain de promotion, le procureur général près la Cour de cassation a rendu un hommage appuyé aux greffiers des services judiciaires. Fervent défenseur des valeurs intrinsèques de la Justice, François MOLINS a partagé sa vision du greffe et énoncé la complémentarité ainsi que l'interdépendance de celui-ci avec les magistrats.

 

Successivement, le président du tribunal judiciaire de Dijon, dans son discours, et le procureur de la République près ledit tribunal, dans ses réquisitions, n'ont pas caché leur satisfaction de pouvoir compter sur ces 320 greffiers stagiaires qui, prochainement, renforceront le greffe de nombreuses juridictions.

Les membres du tribunal étaient les suivants :

  o   Bruno LAPLANE, président du tribunal judiciaire de Dijon,

  o   Stéphane LARCAT, vice-président,

  o   Dominique RUBEY, juge,

  o   Éric MATHAIS, procureur de la République,

  o   Françoise TICOZZI, directrice de greffe.

Après leur prestation de serment et une photographie de promotion, les greffiers stagiaires ont partagé un moment de convivialité avec leurs proches dans les travées de l'auditorium.

Après avoir répondu à des sollicitations de médias locaux, le procureur général près la Cour de cassation - accompagné du directeur des services judiciaires et du directeur de l’École - s'est très

 

Pour sûr, cette prestation de serment fera date et restera à jamais gravée dans de nombreuses mémoires, en particulier grâce à la personnalité d'un parrain d'exception.

 

Ces 320 greffiers stagiaires termineront leur scolarité le 28 février et débuteront leurs stages juridictionnels à compter du 2 mars prochain.

pied de page